Les raisons de se tourner vers le portage salarial

Le concept de portage salarial a été intégré dans le code du travail depuis quelques années. Il repose sur un principe hybride associant l’indépendance et le salariat. Autrement dit, le professionnel porté dispose d’un statut de salarié tout en ayant la possibilité d’exercer son activité en autonomie. 

Le portage salarial : comment ça marche ?

En portage salarial, le salarié porté peut continuer à travailler à son propre compte, même s’il dispose d’un statut de salarié de la société de portage salarial. Il gère lui-même ses missions. C’est lui qui choisit ses clients et fixe ses tarifs. 

En parallèle : 5 raisons de personnaliser l’expéditeur de vos campagnes emails

Une fois que les prestations sont réalisées, il recevra un salaire de la part de la société de portage. C’est cette dernière qui réceptionne les règlements des clients du professionnel porté. 

En d’autres termes, la société de portage salarial reçoit la totalité des chiffres d’affaires du porté et le transforme en salaire. Comme pour tous les salariés, le porté reçoit sa fiche de paie tous les mois. A cela s’ajoutent un compte d’activité détaillant les charges, les frais de gestion et les éventuels coûts additionnels. Comme le salarié porté n’a pas à s’occuper des plans administratifs de son business, il sera à même de se concentrer davantage sur ses missions pour en tirer le plus de profit. 

Lire également : Cultiver le leadership et la collaboration dans le management d'équipe

Le contrat de portage salarial met donc en relation les trois entités à savoir : 

  • Le porté
  • Sa clientèle
  • La société de portage salarial

Avant de pouvoir exercer, le salarié porté doit conclure divers documents contractuels avec les deux parties. Etablie entre le porté et la société de portage, la convention de portage détermine les bases de la collaboration. Le contrat de mission est établi entre le client et la société de portage salarial. Ce document contient toutes les informations relatives à la nature de la mission, à sa durée, aux délais, au montant de la prestation et aux modalités de règlement. Y sont également mentionnés les détails sur la responsabilité juridique des parties et les frais professionnels. 

Respecter des étapes pour devenir un salarié porté

Avant de vous lancer dans le portage salarial, vérifier d’abord si la mission à laquelle vous vous aspirez est réalisable. Après avoir décroché votre mission, trouvez-vous une société de portage salariale de confiance. L’étape suivante consiste à signer le contrat commercial de prestation avec le client tout en tenant compte des modalités négociées par le salarié porté. Pour bénéficier pleinement de votre statut de salarié porté, tournez-vous vers une société de portage expérimentée, comme Régie Portage. Vous n’avez qu’à cliquer sur le lien vers sa page pour avoir plus d’informations concernant les avantages de collaborer avec une société de portage de confiance. 

Nombreux sont donc les avantages du portage salarial à ne citer que l’autonomie dans la gestion de son travail, l’accès à une couverture sociale, le droit de chômage, etc.